O-Hanami

Au Japon, pendant l’ère Heian (794-1185), les aristocrates organisaient des fêtes au pied des cerisiers en fleurs. Ainsi commençait la tradition du O-Hanami : contempler (mi) les fleurs (hana).

image ci-haut : Extrait – Femmes à Edo admirant la floraison des cerisiers — Triptique de style ukiyo-e — de Toyohara Chikanobu, maître de l’estampe japonnaise.

Au fil des siècles, cette coutume s’est répandue au sein de toutes les classes sociales. Peu rustique, le cerisier japonais fleurit difficilement sous notre climat mais nos nombreux pommetiers aux jolies fleurs créeront une ambiance tout aussi paisible et romantique…

Démonstration de voies martiales traditionnelles japonaises (Iaido, jodo, kendo, kusarigama, jutte et tameshigiri) dans le cadre du O’Hanami 2017.

Démonstration de voies martiales traditionnelles japonaises (Iaido, jodo, kendo, kusarigama et tameshigiri) dans le cadre du O’Hanami 2016.

Publicités